Éthylotest obligatoire dans les véhicules !

À compter du 1er juillet prochain, les conducteurs d'un véhicule devront être en possession d'un éthylotest.

Après le triangle de pré-signalisation et le gilet « jaune » de sécurité, l'éthylotest ! À compter du 1er juillet prochain, les conducteurs d'un véhicule terrestre à moteur (voiture, camion, autocar, motocyclette), à l'exclusion d'un cyclomoteur, devront détenir un éthylotest non usagé et disponible immédiatement.

Outre les particuliers, les chefs d'entreprise qui disposent de véhicules utilitaires ou commerciaux et les transporteurs routiers seront donc tenus de s'équiper en conséquence d'ici le 1er juillet. 

Deux types d'éthylotest peuvent être utilisés : l'éthylotest chimique (le fameux « ballon », qui se présente sous la forme d'un tube et d'un sachet plastique) à usage unique, ou l'éthylotest électronique (boitier doté d'un écran digital et d'un embout) qui est, quant à lui, réutilisable.

Remarque :  l'obligation de détenir un éthylotest « non usagé et disponible immédiatement » implique, lorsqu'on recourt à un éthylotest chimique, qu'il faut, en réalité, un deuxième éthylotest dans le véhicule, sauf à être certain de ne jamais se servir du premier...

Quelle que soit la forme choisie, l'éthylotest devra être conforme aux normes définies par les pouvoirs publics (norme NF) et respecter les conditions de validité, notamment la date de péremption, prévues par le fabricant (en principe 2 ans pour un éthylotest chimique).

Le défaut de détention d'un éthylotest dans son véhicule sera sanctionné par une amende forfaitaire de 11 €, mais à compter du 1er novembre 2012 seulement.

Précision :  le conducteur d'un véhicule équipé d'un dispositif d'anti-démarrage par éthylotest électronique homologué est considéré comme en règle avec cette nouvelle obligation. C'est le cas en particulier des autocars qui doivent être équipés d'un tel dispositif depuis le 1er janvier 2010.

Où acheter un éthylotest? Il est possible de se procurer des éthylotests en grande surface, dans les centres spécialisés pour automobiles, dans les stations-services, dans les pharmacies et dans les boutiques de vente sur Internet, sous réserve de leur approvisionnement. Un éthylotest chimique coûte de 1 à 2 euros alors qu'il faut compter de 100 à 200 euros pour un éthylotest électronique de bonne qualité.

01/06/2012 © Copyright SID Presse - 2012

Autres actualités